AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aéroport || Glad to find you, seven years after Feat. Yasuko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Waikin

avatar

AVATAR : Min Ho [SHINee] ava.© Lynn
AGE : 27
SITUATION : Célibataire, légèrement libertin
TUTORAT :
  • Non


MessageSujet: Aéroport || Glad to find you, seven years after Feat. Yasuko   Sam 6 Aoû - 15:13

« Arf... Fait froiid ! »

Tout juste revenu de vacances, en Tunisie, Maxence était dans l'un des aéroports de Séoul. Il avait bêtement mis des habits légers et il subissait le contraste de chaleur entre les deux pays, grelottant tel un jeune enfant. Il marchait lentement son léger bagage sur le dos, sa bouche engouffrée dans ses deux mains, essayant tant bien que mal de les réchauffer. Enfaîte, il ne faisait pas si froid, juste que la fatigue et le changement brusque de température n'aidait en rien à l'adaptation. En le voyant ainsi, on se demandait vraiment s'il revenait d'une destination chaude, blanc comme un cachet, ayant peut-être légèrement bronzé, mais très légèrement. Maxence fidèle à lui-même, n'avait pas cherché à bronzer, surtout qu'il faisait très attention à son apparence et avait donc passé la moitié de ses vacances à se tartiner de crème pour éviter les coups soleil, car de toute façon, c'était soit les coups de soleil, soit rien. Il ne bronzait jamais totalement, triste soit-il !

Il remarqua, un moment qu'il marchait au même rythme que sa voisine, enfin celle qui marchait à côté de lui. Il la fixa un instant pour au moins essayer de l'identifier. Elle semblait jeune, à peu près, le même âge que lui, le teint d'une asiatique avec sûrement quelques origines occidentales, enfin il ne savait rien enfaîte, peut-être l'avait-il déjà vu quelque part, car elle semblait familière. Il l'observa un très court instant, de manière à ne pas ressembler à un voyeur qui matte tout ce qui bouge, enfin même si la plupart des filles ne disaient pas non, il n'aimait pas qu'on pense du mal de lui.

Il continua donc son chemin, toujours à côté d'elle, essayant de se réchauffer tant bien que mal. Maintenant, il regardait surtout autour de lui, cherchant sa mère, qui venait naturellement le chercher, enfin c'est ce qu'il avait pensé, espérant que ce ne soit pas son beau-père. Il s'arrêta un court instant, après avoir trouvé sa mère et se déplaça rapidement vers elle, un grand sourire aux lèvres, dépassant son ancienne voisine.

« Haha !» articula-t-il de manière forte sans pour autant crier

Même si maintenant, c'était des Kang, donc des coréens, Maxence avait pris l'habitude de l'appeler en japonais de manière assez familière. C'était des habitudes que même le beau-père ne pouvait enlever.



★ ★ ★ ★ ★





Come here baby ! My body wait you ! Owwii !

Spoiler:
 


Dernière édition par Kang Maxence le Dim 21 Aoû - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

AVATAR : Tsuchiya Anna
AGE : 25
SITUATION : Célibataire
TUTORAT :
  • Non

IN MY MIND :
Promise yourself to be strong, that nothing can disturb your peace of mind. Look at the sunny side of everything and make your optimism come true. Think only of the best, work only for the best, and expect only the best. Forget the mistakes of the past and press on to the greater achievements of the future. Give so much time to the improvement of yourself that you have no time to criticize others. Live in the faith that the whole world is on your side as long as you are true to the best that is in you.



MessageSujet: Re: Aéroport || Glad to find you, seven years after Feat. Yasuko   Sam 6 Aoû - 16:28

« C’est la fin des vacances. Adieu le Japon, bonjour la Corée. Je suis à la fois triste et heureuse d’y retourner. Depuis trois ans, c’est devenu comme une seconde maison. »

Un long soupire quitte les lèvres de Yasuko tandis qu’elle tourne lentement la tête vers le hublot, cessant de taper sur son ordinateur portable. C’est ça qui lui sert de journal. Elle y consigne tout, sans crainte qu’on tombe dessus un jour. Aucun risque car il ne la quitte jamais. S’en séparer, ça reviendrait à lui arracher une main. Et une main, surtout pour une Yakuza, c’est un élément capital. Tout du long du trajet d’une heure et demi, elle a tenté de ne pas trop s’appuyer contre le dossier pour soulager ses reins et ses cuisses douloureux. Quelle idée de se faire tatouer la veille de son départ ? Au moins, ça ne l’aura pas tuée, car elle a fini par arriver à l’aéroport international de Séoul en un seul morceau, même si ce n’était pas gagné au début, comme si ses jambes allaient se détacher de son corps et partir en courant. Néanmoins, à l’intérieur de l’aéroport, elle marche sans broncher, la tête droite, une expression à la fois sérieuse et détachée au visage. En plein été, elle a revêtu la tenue classique du Yakuza et celle dans laquelle elle devait se présenter au clan, blazer, chemise à manches courtes et pantalon droit, le tout formant un élégant smoking-pantalon qui lui donne quelques années de plus. Sans parler des talons vertigineux en cuir verni.

A l’épaule, elle porte un lourd sac de voyage et traine derrière elle une valise. Encore, pour une fois, elle a voyagé léger pour cinq semaines de retour au pays. Heureusement qu’elle a laissé des affaires là-bas pour ne pas se trimballer avec toute sa garde-robe d’un été sur l’autre. Malgré le bandage sur ses reins, quand elle marche, la couture du pantalon frotte contre la peau. Si elle avait été toute seule dans sa chambre, elle se serait jetée sur son oreiller et aurait hurlé aussi fort que possible pour faire passer la douleur. Mais là, non. A moins de passer pour une psychopathe, il valait mieux s’en abstenir. Alors elle se contente de marcher à grandes enjambées, à côté d’un grand garçon qu’elle a vaguement regardé en se rendant compte qu’ils marchaient côte à côte. Grand, brun, typé asiatique. Normal, quoi. Elle n’y prête pas longtemps attention et se concentre de nouveau sur sa démarche cadencée. Si jamais elle a le malheur de se vautrer devant tout le monde, d’autant plus qu’ils arrivent dans le hall où toutes les familles attendent, elle n’aura plus qu’à aller se prendre. Du calme, prends sur toi et avance. Personne ne l’attend. Elle vit toute seule ici depuis ses dix-huit ans. La seule fois où elle a tenté de revoir sa mère, elle est allée sonner chez elle et s’est fait éconduire par cette femme qui lui ressemblait comme deux gouttes d’eau. « Je n’ai plus rien à voir avec Hisato. Va-t’en. » Fut un temps, sa mère l’aimait. Il y a très, très longtemps alors, car il ne semble pas rester le moindre vestige de cet amour.

Tout d’un coup, ne suscitant pas chez elle la moindre réaction que celle de tourner la tête vers lui, le garçon qui marchait à côté d’elle presse l’allure et se dirige vers une femme d’âge moyen. Mais toujours aussi jolie. Comme dans les souvenirs de Yasuko qui s’arrête net. Il n’y a pas un seul instant d’hésitation. Cette femme, elle sait parfaitement qui elle est. L’avocate qui, d’après ce qu’elle a compris quand son père lui a raconté, faisait partie du clan Akiyama, a déserté et est revenue plus tard, demandant la paix en échange de services rendus. C’est quand son père l’a emmenée avec lui à la rescousse d’un kyodai qu’elle l’a connu. Alors ce garçon à côté de qui elle marche depuis tout à l’heure… Non pas possible, elle l’aurait reconnu quand même. Mais elle, c’est sûr, elle l’a reconnue. Lui, ça doit sûrement être un deuxième fils. Ralentissant le pas, elle s’approche d’eux, apparaissant à côté du garçon, et dévisage un instant la femme.
    « Ano… Désolée de vous déranger… Inoue-san ? C’est bien vous ? »


Dernière édition par Akiyama Yasuko le Dim 7 Aoû - 1:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Waikin

avatar

AVATAR : Min Ho [SHINee] ava.© Lynn
AGE : 27
SITUATION : Célibataire, légèrement libertin
TUTORAT :
  • Non


MessageSujet: Re: Aéroport || Glad to find you, seven years after Feat. Yasuko   Sam 6 Aoû - 23:52

Maxence aimait sa chère maman, même si elle pouvait être froide, elle restait une mère bienveillante, en quelque sorte, il est vrai qu'elle avait quand même des années assez sombres derrière elle, mais elle restait sa mère et ça rien ni personne ne pouvait y changer. Ils avaient tous les deux, une certaine complicité, qui les poussaient souvent à limite se battre entre eux, tel des enfants pour quelques secondes après, reprendre la place du fils et de la mère. Cela pouvait être assez surprenant d'un point de vue extérieur, mais tellement normal pour eux deux.

Revenu de ses longues vacances d'été sans elle, il pouvait enfin la revoir après un mois.

« Ano... Désolée de vous déranger... Inoue-san ? C'est bien vous ? »

À peine, avait-il rejoins sa mère que quelqu'un vint casser ces retrouvailles, Maxence doucement se retourna vers la voix, qui semblait féminine et reconnue le visage familier de celle qui marchait, il y a, à peine quelques minutes, à côté de lui. Cette « inconnue », semblait connaître sa mère et d'ailleurs semblait la connaître sous son ancienne identité... Inoue, Inoue, c'est tellement vieux pour Maxence, ça lui rappelait ces années de tranquillité au Japon, où il suivait toujours sa mère partout. Maxence regarda sa mère, qui restait impassible comme à son habitude, mais elle semblait tout de même l'avoir reconnue. Voulant sûrement jouer les intermédiaires, habitude qu'il avait quand il voyait que sa marâtre n'allait de toute façon pas répondre il fit «Euh ! Vous êtes... » il n'eut pas le temps que sa mère le coupa par un « Maxence... », catégorique et froid. Il se retourna vers elle, une seconde fois, la dévisageant. « Va déposer tes bagages dans la voiture, je te rejoins rapidement ! » Maxence généralement suivait les ordres de sa mère, sauf dans de rare cas, comme celui-ci. « Pourquoi, tu as peur de quoi ? Que je me fasse bouffer par le grand méchant loup ? », il n'aimait pas vraiment qu'on le prenne pour un gosse, il avait 20 ans, merde. « Ne me fais pas répéter, Max ! » toujours de sa voix froide, qu'est-ce qu'elle voulait cacher ? Qu'elle eût été Yakuza dans sa jeunesse et quand elle était au Japon, elle les aidait, Maxence savait déjà tout ça. « Alors, ne répète pas ! » fit-il, restant toujours sur place. Insolant, Max pouvait être ainsi même face à des aînés, il pouvait parfois adopter le caractère de son père américain et généralement ça choquait l'entourage, mais c'était comme un moyen de défense, qu'il adoptait naturellement et qu'il tenait de ses deux parents.

Il se retourna pour une énième fois vers la jeune femme et articula clairement & poliment « Je crois vous connaître, mais...vous êtes qui ? »



★ ★ ★ ★ ★





Come here baby ! My body wait you ! Owwii !

Spoiler:
 


Dernière édition par Kang Maxence le Dim 21 Aoû - 21:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

AVATAR : Tsuchiya Anna
AGE : 25
SITUATION : Célibataire
TUTORAT :
  • Non

IN MY MIND :
Promise yourself to be strong, that nothing can disturb your peace of mind. Look at the sunny side of everything and make your optimism come true. Think only of the best, work only for the best, and expect only the best. Forget the mistakes of the past and press on to the greater achievements of the future. Give so much time to the improvement of yourself that you have no time to criticize others. Live in the faith that the whole world is on your side as long as you are true to the best that is in you.



MessageSujet: Re: Aéroport || Glad to find you, seven years after Feat. Yasuko   Dim 7 Aoû - 1:39

Il y a quelque chose, quelque chose dans le regard de cette femme qui lui faisait clairement comprendre qu’elle n’était pas la bienvenue près d’eux. Bien sûr, c’est tout à fait compréhensible. A cause du pacte passé avec son père, cette femme avait été enchaînée au clan pendant des années à les tirer de tous leurs déboires avec la police. D’ailleurs, chose étrange, elle est partie si soudainement que le clan n’a pas su où la chercher. Donc techniquement elle est toujours enchaînée à son contrat. C’est sans doute pour ça, ce regard noir en sa direction. Pourtant, la dernière fois qu’elles se sont vues, Yasuko avait à peine treize ans. Peut-être se doutait-elle que la gamine finirait comme son père. A présent, cela veut donc dire que si elle avertit le clan, Inoue-san sera dans de beaux draps. Si c’est bien elle. Mais évidemment, il n’y a pas de doute, Yasuko ne l’aurait oubliée pour rien au monde. Cette femme froide et stricte qu’elle avait rarement vu sourire. Elle le sait, aussi, que cette petite fille qui jouait avec son fils est devenue un membre à part entière du clan Akiyama. Elle sait tout.

Sans perdre pieds, elle tente de répondre au garçon qui lui demande qui elle est, mais tous deux sont coupés par la voix glaciale de la mère. Maxence. Contre sa volonté, Yasuko ouvre de grands yeux. C’est bien lui, alors. Trop choquée pour lui sauter dans les bras ou au moins sourire et lui dire hey Maxence, c’est ta vieille amie, Ya-chan, elle le dévisage longuement. Tout le long de la micro-dispute entre le fils et sa mère, les yeux de la yakuza ne quittent pas Maxence. Machinalement, elle veut passer une main dans ses cheveux avant de se souvenir qu’ils sont plaqués en arrière à l’aide d’un gel fin. Maxence, son Maxence, n’a décidément pas changé, toujours à refouler l’autorité des adultes. Même cette pensée ne la fait pas sourire car le ton monte entre eux. Au moment où Yasuko va s’excuser et partir, prétextant de l’avoir confondue, c’est le garçon qui se tourne vers elle et peut enfin lui demander qui elle est. Sans une ombre d’hésitation, elle s’incline très légèrement, les mains croisées devant elle, comme elle l’a appris.
    « Je vous demande pardon, je ne me suis pas présentée. Je suis Akiyama Yasuko. »
Elle se redresse et adresse un petit sourire en coin à l’attention de Maxence. Son cœur bat à cent à l’heure en pensant à ce qu’elle est à deux doigts de dire.
    « Inoue-san, ne vous inquiétez pas pour la dette. Je peux vous assurer qu’elle ne tient plus. »
Encore faut-il que personne du clan ne nous voit, devrait-elle dire ensuite. Mais elle se contente de se taire, fixant la femme dans les yeux sans ciller, comme elle le fait avec Yasuko depuis qu’elle l’a vue. Au bout d’un petit moment, elle détourne enfin les yeux. Victoire. Yasuko se tourne alors vers celui qu’elle a perdu de vue il y a sept ans et lui sourit de nouveau.
    « Alors, Max ? Tu te souviens de moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Waikin

avatar

AVATAR : Min Ho [SHINee] ava.© Lynn
AGE : 27
SITUATION : Célibataire, légèrement libertin
TUTORAT :
  • Non


MessageSujet: Re: Aéroport || Glad to find you, seven years after Feat. Yasuko   Jeu 11 Aoû - 19:27

« Je vous demande pardon, je ne me suis pas présentée. Je suis Akiyama Yasuko. »

Max qui fixait la jeune femme après avoir défié sa marâtre, resta complètement figé rien qu'en entendant « Yasuko », même s'il savait très bien qui ça pouvait être. Il avait eut le stupide réflexe de réfléchir « Yasuko, Yasuko, AAH Ya-chan », évidemment il ne le criait pas, il le gardait pour lui. Voilà pourquoi elle semblait si familière. Pourquoi n'avait-il pas pensé à elle tout de suite, c'était évident, non ? Peut-être parce qu'il ne l'avait plus revu depuis sept ans et que sept année sans se voir, on oublie facilement. Son amie d'enfance continua sa phrase en s'adressant à sa mère, celui-ci qui avait les rivés sur Yasuko sentait très bien l'aura de sa mère qui bouillait de colère derrière lui. Car même si son amie tentait de la rassurer, madame Kang anciennement Inoue était une femme qui ne brisait en aucun cas sa barrière pour quelques mots. Maxence ne fit pas grandement attention à la bataille du regard que se livrait Yasuko & la marâtre. Des trucs de Yakuza, très certainement, il s'en fichait pas mal enfaîte, lui, avait les yeux rivés sur son amie retrouvée. Content, il l'était très certainement, comment ne pas l'être face à elle.

« Alors, Max ? Tu te souviens de moi ? »

Quand celle-ci se tourna vers lui, après avoir quitter la marâtre des yeux, il eut un mouvement de recule, comme s'il fut pris sur le faîte et eut une expression gênée pour doucement laisser place à un grand sourire. Il aurait très certainement envie de lui sauter dessus et de se laisser un peu aller, il n'était pas à l'université et puis il fallait fêter dignement les retrouvailles. Mais la marâtre ayant sûrement les yeux rivés sur eux, même s'il pouvait être insolent, il tenait un minimum à sa vie. Son cœur battant légèrement, il répondit le plus calmement possible, même si évidemment c'était impossible. « É... Évidemment » Fit-il d'un ton très mal assuré. Enfaîte cela ne semblait pas être de la timidité ni autre, mais ce mot, durement prononcé, ressemblait plus au fait qu'il se retenait grandement pour ne pas lui sauter dessus ou avoir un comportement complètement décalé, chose qu'il ne pouvait pas faire, la mère dans son dos. Il indiqua sa mère du regard, sans pour autant se tourner vers elle et essaya de faire comprendre qu'il ne pouvait pas montrer une joie « intense », face à elle. Il se tourna tout de même rapidement vers sa mère, pour faire l'expression type du « Tu déranges, ma vieille » puis après quelques secondes de blanc assez vague, la marâtre marmonna un rapide « Je t'attends dans la voiture ».

Maxence attendit quelques minutes, pour qu'elle soit assez loin de lui et se retourna vers Yasuko, un rapide mouvement de victoire, qui prit fin rapidement quand ses yeux tombèrent sur son amie d'enfance. « Évidemment que je me souviens de toi, Ya-chan !» dans un mouvement d’excitation, il prit Yasuko dans ses bras, chose qu'il faisait tout le temps avec elle. Quand il la lâcha, il se sentit légèrement gêné, n'ayant plus l'habitude d'avoir un contact aussi rapide avec les filles. Il reprit son comportement calme qu'il avait habituellement puis articula dans un pseudo calme, toujours légèrement exité. « Sinon à part ça, quoi de neuf ? »



★ ★ ★ ★ ★





Come here baby ! My body wait you ! Owwii !

Spoiler:
 


Dernière édition par Kang Maxence le Dim 21 Aoû - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

AVATAR : Tsuchiya Anna
AGE : 25
SITUATION : Célibataire
TUTORAT :
  • Non

IN MY MIND :
Promise yourself to be strong, that nothing can disturb your peace of mind. Look at the sunny side of everything and make your optimism come true. Think only of the best, work only for the best, and expect only the best. Forget the mistakes of the past and press on to the greater achievements of the future. Give so much time to the improvement of yourself that you have no time to criticize others. Live in the faith that the whole world is on your side as long as you are true to the best that is in you.



MessageSujet: Re: Aéroport || Glad to find you, seven years after Feat. Yasuko   Jeu 11 Aoû - 23:12

A jeu de la baston de regard, Yasuko gagne toujours. Même cette femme qu’elle a admiré fut un temps ne pouvait pas la battre. D’ailleurs, c’est quoi ce regard haineux, face à une membre de la famille Akiyama ? La fille du patriarche, en plus. Ce n’était pas sa faute, si cette lâche s’était de nouveau échappée sans avoir rempli sa dette. Une dette à vie. Elle aurait pu l’honorer au lieu de s’attirer la honte, sur elle et sa famille. C’est comme ça chez les yakuzas. L’honneur avant tout. Intérieurement, elle prépare déjà des explications pour l’oyaji. C’est pour sauver l’honneur du clan, qu’elle l’a allégée de sa dette, pour que l’on ne vienne pas dire que le clan le plus puissant de Tokyo n’est pas capable de ramener une petite avocate qui n’a rien trouvé de mieux à faire que de fuir à nouveau ses responsabilités. En espérant qu’il se contente de ça, pour que Maxence ait la paix. Surtout lui, plus que sa mère. Seulement, elle l’a très bien compris. Et le fait aussi parfaitement comprendre à Yasuko. A côté d’elle, Maxence fait des efforts visibles pour ne pas exploser. De joie ou de colère, c’est à voir. Au moins, elle voit qu’il l’a reconnue et son cœur se réchauffe agréablement à cette pensée. Elle ne l’avait pas vraiment perdu finalement. Sa réponse ferait mal au cœur tant il est évident qu’il se retient. Un sourire léger pour lui faire comprendre qu’elle sait qu’il ne peut pas se lâcher devant sa mère. Mère qui d’une voix froide bien que légèrement hésitante, annonce qu’elle l’attend à la voiture. Ouf, enfin libres.

Tous deux la regardent s’éloigner, comme on regarderait un fantôme, dans un silence mortel. Et puis il y a cet instant de flottement pendant lequel ils se tournent l’un vers l’autre. Vient ensuite le temps des vraies retrouvailles. Maxence lui saute littéralement dessus et malgré sa force un peu démesurée pour une jeune femme de sa corpulence, elle manque de tomber à la renverse. La joie communicative de son ami d’enfance l’atteint enfin et elle se met à glousser, se trouvant intérieurement ridicule et digne d’une gamine.
    « Pendant un instant tu m’as fait peur, sale gosse ! »
C’est bien la vérité. Un vague instant, elle s’est demandé s’il se souvenait vraiment d’elle. Il s’écarte, elle passe un bras dans son dos, comme un couple. A sa question, elle se mord les lèvres.
    « Quoi de neuf ? Pleins de choses en sept ans, je suppose. Peut-être un peu trop… Mais toi ? Je ne savais pas que tu étais à Séoul ! Raconte-moi tout. Qu’est-ce que tu fais maintenant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Waikin

avatar

AVATAR : Min Ho [SHINee] ava.© Lynn
AGE : 27
SITUATION : Célibataire, légèrement libertin
TUTORAT :
  • Non


MessageSujet: Re: Aéroport || Glad to find you, seven years after Feat. Yasuko   Ven 12 Aoû - 16:48

« Quoi de neuf ? Pleins de choses en sept ans, je suppose. Peut-être un peu trop… Mais toi ? Je ne savais pas que tu étais à Séoul ! Raconte-moi tout. Qu’est-ce que tu fais maintenant ? »

Maxence, content de la revoir, voulait sûrement en savoir plus sur elle, mais son amie avait en quelque sorte dévié la question pour que le sujet tombe sur lui. Le jeune homme n'étant pas curieux de nature, n'allait aucun cas l'obliger à tout raconter. Mais il avait, tout de même, remarqué ce changement de sujet et sans le prendre en compte, il répondit « Moi, non plus je ne le savais pas, c'est étonnant non, de se retrouver ici ? Tu viens d'arriver de Tokio, je suppose? » fit-il d'une voix légèrement enjoué

Il n'était pas vraiment du genre à parler de lui et il préférait toujours écouter les autres. Donc il répondait généralement aux questions le concernant, par une question. Enfaîte, il venait de faire la même chose que Yasuko, changer de sujet, pour s'en éloigner. Il ne l'avait pourtant pas fait exprès, c'était une chose qu'il faisait habituellement avec tout le monde. Il se rendit compte, que quelque instant après, qu'il n'aurait pas dû dévier le sujet. Si elle l'avait fait avant lui, elle devait avoir une bonne raison pour ne pas raconter sa vie. Alors, il se rattrapa rapidement, histoire de faire bonne figure.

« Hum... Depuis Tokio, rien de trop nouveau, à part ma mère et son nouveau mari... »

Malgré sept ans sans pouvoir la voir ni même lui parler, il n'avait pourtant rien à dire. Il resta donc en suspend quelques secondes sur son beau-père, puis un grand sourire apparu sur ses lèvres.

« J'ai intégré une université à Seoul. Tu connais Yonsei ? Ils disent que c'est la meilleure ! » fit-il peu convaincu par sa dernière phrase

Il semblait toujours un peu se contenir, il ne pouvait évidemment pas, commencer à faire ce qu'il faisait quand il avait dix voir onze ans. Peut-être que s'il se lâchait, il redeviendrait l'enfant qu'a connu Yasuko. Mais ce côté, rare étaient les personnes qui en avaient connaissances et qui devaient le supporter. Donc même s'il faisait des mimiques, pour se contenir et ne pas redevenir le gosse de dix ans, il semblait être un jeune homme calme et mature.



★ ★ ★ ★ ★





Come here baby ! My body wait you ! Owwii !

Spoiler:
 


Dernière édition par Kang Maxence le Dim 21 Aoû - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

AVATAR : Tsuchiya Anna
AGE : 25
SITUATION : Célibataire
TUTORAT :
  • Non

IN MY MIND :
Promise yourself to be strong, that nothing can disturb your peace of mind. Look at the sunny side of everything and make your optimism come true. Think only of the best, work only for the best, and expect only the best. Forget the mistakes of the past and press on to the greater achievements of the future. Give so much time to the improvement of yourself that you have no time to criticize others. Live in the faith that the whole world is on your side as long as you are true to the best that is in you.



MessageSujet: Re: Aéroport || Glad to find you, seven years after Feat. Yasuko   Dim 21 Aoû - 19:56

Contourner les questions est devenu un art que Yasuko maitrise à la perfection et dont elle a tendance à user un peu involontairement, comme maintenant. Seulement, il y a un problème. Même si elle avait voulu tout lui raconter, elle n’aurait pas pu. Avouer à son meilleur ami d’enfance ce qu’elle était devenue compte tenu de ce que la mère Kang avait vécu en étant elle-même yakuza. Cette dernière a sûrement déjà tout deviné mais ce n’est peut-être pas le cas de son fils et autant le garder encore un peu dans l’ignorance, ça vaut beaucoup mieux pour eux deux. Etonnamment, Maxence répond à sa question par une autre question. Yasuko affiche une moue mécontente mais ne relève pas. Depuis quand est-il un adepte de ce genre de méthodes ? Il ne lui a pourtant jamais rien caché. Elle non plus soit dit en passant. Il semble se rendre compte de son erreur car il se rattrape presque immédiatement – le temps de la réflexion – en lui racontant très vaguement ce qu’il s’est passé en sept ans. Rien à part sa mère et son nouveau mari. Encore un ? Elle n’en a pas marre de balader ses fils aux quatre coins du monde, il faut en plus qu’elle se trouve un nouveau mec. A la mention soudaine de Yonsei, Yasuko hausse un sourcil. De plus en plus alors qu’il lui explique qu’il en fait partie. Mais c’est quoi cette manière composée, calme et mature de lui annoncer ? Une image qui ne va pas à Maxence. Elle pince les lèvres et lui laisse à peine le temps de terminer.
    « Premièrement, je rentre effectivement de Tokyo. Je suis allée voir mon père. Il avait comme qui dirait besoin d’aide donc je suis redescendue le temps des vacances pour voir si je pouvais aider. Deuxièmement, oui je connais Yonsei, j’y suis même depuis trois ans figure-toi. Et finalement… »
Yasuko prend une grande inspiration et son regard capte enfin celui de Maxence, refusant de détourner les yeux de lui. Elle a toujours été loin d’être patiente, encore moins récemment où les petits problèmes s’accumulent au sein du clan. S’il veut ressembler à sa mère, il est loin du compte. L’attitude mature et distante qu’il se donne ne lui va pas du tout et tout ce qu’elle voudrait voir, c’est le Maxence qu’elle a connu et qui, elle en est sûre, est toujours caché quelque part par là.
    « Je ne sais pas ce que tu fais, mais tu vas tout de suite laisser tomber cette attitude de bonhomme mature et poli. Où est passé mon Max à moi, hm ? Rendez-le moi, monsieur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Waikin

avatar

AVATAR : Min Ho [SHINee] ava.© Lynn
AGE : 27
SITUATION : Célibataire, légèrement libertin
TUTORAT :
  • Non


MessageSujet: Re: Aéroport || Glad to find you, seven years after Feat. Yasuko   Mar 23 Aoû - 14:31

Calme, Maxence essayait d'être le plus calme possible, mais face à son amie d'enfance avec qui il jouait insoucieusement, ce n'était pas gagné. Il avait tellement envie de sauter dans ses bras, de recommencer les anciens délires qu'ils avaient auparavant, mais ils avaient grandi et redevenir comme ils étaient d'antan, était surement plus difficile. Donc il s'efforçait d'être le plus mature possible, même si cela ressemblait plus à un gosse de dix ans, essayant de faire l'adulte.

Maxence écouta Yasuko, il ne s'était pas trompé, elle revenait bien du Japon, c'était presque évident, d'ailleurs. Son père avait besoin d'aide, elle l'avait dit de manière assez suspecte, mais passons, il n'avait pas à le savoir, même s'il aurait voulu la questionner, puis le sujet tomba sur Yonsei, quand il entendit, qu'elle y était depuis trois ans, Max fit les gros yeux, étonné, il aurait voulu savoir dans quelle section, elle se trouvait, car c'était tout de même étrange qu'ils ne se soient pas croisé pendant ses trois longues années, mais elle laissa sa phrase en suspens, ce qui obligea le jeune homme à rester bloqué, comme s'il attendait une chute ou quoi que ce soit d'autre. Il laissa donc ses yeux tomber dans ceux de la jeune femme et sans pouvoir les détourner, ils se fixèrent quelques secondes...

« Je ne sais pas ce que tu fais, mais tu vas tout de suite laisser tomber cette attitude de bonhomme mature et poli. Où est passé mon Max à moi, hm ? Rendez-le moi, monsieur. »

Par cette phrase, Max qui avait déjà ses yeux grandement ouvert, ne put que les agrandir encore plus. Surement qu'à la base, cette phrase n'était pas faite pour en rire, mais Maxou tout en se contenant, ne put que rire bêtement, enfin d'un rire très bref. Les joues rosées, décidément face à elle, il ne pouvait rien faire, malgré les sept ans de séparation, elle le connaissait un peu trop.

« Je ne sais pas, je crois qu'il est parti prendre le thé ! »

Ce qu'il venait de dire, était surement complètement bête, enfin c'était lui et son ironie un peu con. Il se lâchait doucement, sans pour autant changer du tout au tout et redevenir le gamin excité d'antan. Tout en l'observant, il fit un sourire qu'on pourrait qualifier de "débile" et ricana, légèrement gêné, grattant son crâne.

« Excuse moi ! Je suis bête, j'aurais pas dû dire ça, Max est bien là en face de toi ! Le truc, c'est que tu n'as pas du tout changé ! »



★ ★ ★ ★ ★





Come here baby ! My body wait you ! Owwii !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Aéroport || Glad to find you, seven years after Feat. Yasuko   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aéroport || Glad to find you, seven years after Feat. Yasuko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the FIRST & the BEST :: 
SEOUL city
 :: other PLACES
-